Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

1er octobre : journée internationale des Seniors

Par la résolution 45/106 votée le 14 décembre 1990, l’Assemblée générale des Nations Unies a instauré le 1er octobre comme la Journée Internationale des Personnes âgées. La Journée fut célébrée la première fois le 1er octobre 1991.

En créant cette journée internationale, les Nations Unies ont voulu rappeler chaque année les droits des Aînées qui sont indissociables des principes de l’ONU : Indépendance, Participation, Épanouissement personnel et Dignité.

personne âgée.jpg

Ce rappel annuel revêt une importance d’autant plus capitale que de nombreuses études et observations menées dans plusieurs pays du monde ont révélé le sournois phénomène de la maltraitance des personnes âgées souvent lié à la sénescence qui induit une vulnérabilité croissante de ces personnes.

Les activités autour de cette Journée portent essentiellement sur le plaidoyer, la sensibilisation du public y compris les sphères décisionnelles, sur les questions touchant les personnes âgées, telles que les soins à leur apporter, la préservation de leur intégrité, le respect de leur dignité ainsi que leurs multiples apports au fonctionnement de la société. De toutes nos sociétés.

Aux États-Unis, les grands-parents sont célébrés depuis 1978, au Canada depuis 1995, en Italie depuis 2005 et en France depuis 2008. La Pologne, quant à elle, fête ses « Aînés » depuis 1964 !!!

 

Qu’est ce qu’une personne âgée ?

Question piège ou bonne question ! En tout cas une personne âgée est une personne qui a un âge. Comme quoi nous sommes tous des personnes âgées puisque nous avons un âge ! Lors d’une conférence des partis Cdh et Cd&V au Parlement Flamand à Bruxelles, Dominique Langhendries, directeur de l’association « Respect Seniors » a posé cette question à l’auditoire en projetant sur l’écran des images représentant un bébé, un adolescent, deux adultes dont un homme et la très célèbre actrice et chanteuse belge Annie Cordy. La majorité des personnes présentes (pour ne pas dire toutes) ont répondu : Annie Cordy ! (Ç’aurait été Tina Turner que la réponse aurait été la même !!!).

Que nenni ! Car selon Dominique Langhendries, toute personne a un âge ! Eh oui ! Un bébé de 6 mois est une personne âgée de 6 mois et moi, je suis une personne âgée de plus de 60 ans ! Alors qu’est ce qui ferait la différence ? L’âge de la retraite ?  La cessation des activités ?

Quand devient-on Senior ?

La réponse est tout aussi difficile que la question.

À la retraite ? Peut-être non, puisque de plus en plus de retraités restent actifs 10, 15 voire 20 ans après la retraite officielle dont l’âge varie entre 55 et 65 ans selon les pays.

Vieux.jpg

Vieillir avec dignité!

À la cessation des activités ? Peut-être bien que oui peut-être bien que non ! Car tout dépend de ce que l’on entend par « activités » ! Les retraités et autres personnes âgées ne deviennent pas forcément inactives. Si l’on considère qu’être « mère au foyer » ou « père au foyer » (comme il en existe de plus en plus) est une activité « comptabilisable » qui compte pour 90 à 95 pour cent du temps du parent considéré, on devrait faire la même comptabilité pour le temps que les grands-parents consacrent aux petits enfants (garde, accompagnement et récupération à l’école, promenades, jeux, etc…). Le résultat serait que les Seniors donnent bien plus de 60 pour cent de leur temps à s’occuper de leur descendance. Malheureusement, cette occupation n’est pas encore comptabilisée et appréciée à sa juste mesure, étouffée qu’elle est par le « préjugé » qui veut que « retraité » équivaut à « inactif. »

La différence entre une « personne âgée » et une autre viendrait peut-être du degré de vieillissement, compris comme un phénomène naturel auquel n’échappe aucun corps vivant !

« Dis-moi comment tu traites tes Seniors, je te dirais qui tu es ! »

La manière dont les Seniors sont traités dans une société ou un pays, met à jour leur degré d’évolution, de développement.

En Europe et dans les Amériques, des actions sont croissantes pour reconnaître l’apport des « Aînés » au fonctionnement de la société. Des initiatives intéressantes sont également en train de voir le jour un peu partout pour préserver la dignité des seniors. Parmi ces initiatives, au-delà de celle, de plus en plus décriée, qui consistait à les rassembler dans des « Home » ou « Maison pour personnes âgées », il se développe davantage ce que l’on appelle les « logements intergénérationnels » promus par des associations comme « Un toit, deux âges » qui encouragent les jeunes à être hébergés par des Seniors. Tout se passe dans un respect un mutuel et selon le choix des deux parties. Enrichissement mutuel !

 

Vive les vieux.jpg

Les avantages de ce genre d’initiatives sont nombreux : le ou la Senior reste DÉCIDEUR de ce choix de vie, sortir le ou la Senior de l’isolement qu’entraînent l’âge et l’arrêt de certaines activités, protéger le ou la Senior des maltraitances subies dans les « Homes » mais aussi dans leurs propres familles car, comme souligné par Dominique Langhendries « le lieu de la maltraitance est essentiellement à domicile ; souvent (hélas) cela vient de la famille et dans la famille ce sont souvent les enfants qui maltraitent les parents. »  

Vieille.JPG

Les personnes âgées ne sont pas à frapper!

 

Si l’Europe et les Amériques sont en train de renforcer les mesures pour la protection des Seniors, contre les discriminations liées à l’âge et au vieillissement (phénomène naturel), en Afrique une chape de plomb recouvre encore les cas de maltraitance et de non respect des droits et de la dignité des personnes âgées.

Qu’on se rappelle ces « grands-mères » accusées de « sorcellerie » et chassées de leur village ou tout simplement lapidées parce que n’ayant jamais eu d’enfants de leur vie, ou encore ces personnes dont la vulnérabilité liée au vieillissement est aggravée par une maladie comme l’Alzheimer, une perte de mémoire ou même le Parkinson, et qui subissent de la part des garnements du village ou du quartier, des jets de pierres et autres objets tranchants, allant parfois jusqu’à des blessures ou carrément jusqu’à ce que mort s’en suive.

Un ami Senior vivant en région parisienne, avec qui j’échangeais sur ce sujet, m’a rappelé cette phrase, en apparence anodine, mais qui en réalité, relève du harcèlement moral (non dit) que subissent certains parents de la part de leurs enfants : « Ah toi aussi tu nous fatigues ! Mange non ! Mange ce qu’on te donne ! Pourquoi es-tu si compliqué ? » Sur ce, l’enfant fourre dans la bouche du pauvre Senior un morceau de manioc durci alors que l’Aîné conscient de la faiblesse de ses mâchoires réclament juste un peu de foufou (pâte molle de farine de manioc ou de maïs).

Qui a dit qu’en Afrique les « Anciens » sont toujours bien traités ?

Les masques finiront par tomber comme c’est le cas aujourd’hui sur l’homosexualité ! Il y a des choses qu’on ne saurait taire indéfiniment !

« Vieillir, c’est être jeune depuis longtemps plus que les autres ! »

Excellente journée / soirée à tous les Seniors !

Nyélénga



01/10/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres