Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Ah les Hommes ! Les Hommes !

Tous pareils ! Qu’ils soient noirs ou blancs, rouges au jaunes. Ils appartiennent tous à la race humaine ! Une race humaine dont ils représentent un peu moins de la moitié, les femmes représentant plus de l’autre moitié ! Mais est ce une raison suffisante pour qu’ils passent tout leur temps à faire des coups bas et donner des coups de traitrise dans le lot de plus de la moitié de l’humanité.

On a déjà oublié le scandale d’un Bill Clinton avec une certaine Monica. On a oublié la traitrise d’un François Mitterrand qui avait fait un bébé dans le dos de la grande Danielle au point que le bébé ne sera dévoilé par les journaux que lorsqu’elle était déjà majeure. On connaît les  légendaires vagabondages d’un Valéry Giscard d’Estaing et d’un Jacques Chirac.

Point n’est besoin de revenir sur les divagations sexuelles des chefs d’Etat africains dont personne n’ignore les frasques jamais secrètes au point que certaines femmes en sont arrivées à les considérer comme normales et faisant parties de la vie vécue de l’espèce humaine.

Et voilà que François Hollande vient de rappeler au monde que la France, la grande France a toujours été un pays de romance et de délinquance sexuelle, par ses dirigeants s’entend ; ce, depuis Napoléon lui-même.

François Hollande alias François le Traitre

Quand il est élu en 2012 avec 51,56% des suffrages exprimés, François Hollande avait la confiance des français qui pensaient qu’il était l’homme qui sortirait la France du marasme économique et de la politique bling bling d’un Nicolas Sarkozy. Mal leur en a pris ! Pis, les français doivent se dire qu’au fond ils auraient peut-être mieux fait de garder leur Sarkozy, bien divorcé de Cécilia et remarié avec sa Clara.

m4cXC-d2y-150x100.jpg

Hollande Président

Ce sont surtout les électrices françaises de Hollande qui doivent se mordre les doigts et maudire François Hollande au fond de leur cœur.

On en était presque arrivé à le plaindre au moment de sa séparation avec Ségolène Royal, alors qu’elle était au plus haut des hits parades politiques tandis que lui traînait encore la savate dans les sondages. Puis ce fut la révélation. Loin d’être l’abandonné esseulé, François sortit Valérie Trierweiler du secret de leur relation pour en faire la Première Dame de France. Valérie, on l’aime ou on ne l’aime pas. Peu importe.

1455630385_B971773783Z.1_20140111075452_000_GF81OQDCU.2-0.jpg

François et Valérie

Après un démarrage hésitant dans son rôle de première dame de France, elle commençait à conquérir peu à peu le cœur des Français et des non français comme moi. Femme mûre aux épaules carrées, elle assurait auprès d’un Hollande aux épaules tombantes. A les voir ensemble, on pouvait se demander ce qu’elle lui trouve. Comme quoi « l’amour a ses raisons que la raison ne connaît pas. » Tout semblait bien aller dans le meilleur des mondes.

Mais voilà que la braguette mal zippée de François Hollande a coincé un poil l’obligeant à retirer son pantalon et à nous faire découvrir sa nudité. Au moins, il est connu de tous les Haïtiens que notre Sweet Micky national, même quand il baissait son pantalon, il le relevait. Du moins c’est ce qu’il avait déclaré au cours d’une interview pendant la campagne présidentielle de 2010.

Hollande et DSK : menm bagay (même chose) ?

C’est le vendredi 10 janvier (veille de mon anniversaire, Dieu merci que ce ne fut pas le 11 janvier) que le magazine « Closer » fait exploser la bombe entre les jambes d’un François Hollande qui avait oublié de fermer sa braguette. Monsieur Hollande a une maîtresse du nom de Julie Gayet. Pour parler « proprement » (comme disent les Camerounais), François Hollande trahissait Valerie avec Julie Gayet.

Au moment du scandale Dominique Strauss Kahn (DSK), la réaction de François Hollande, assez mitigée fut qu’ « il était surpris par l’ampleur de l’affaire, mais pas étonné de voir DSK pris dans un scandale sexuel… au fond, on s’y attendait tous ». ( cf JeanmarcMorandini.com) Bien sûr, il ne pouvait pas en être autrement ! Solidarité masculine oblige ! Ne dit-on pas en Afrique : « quand on égorge ton semblable en amont, ne bois pas l’eau en aval. » François avait certainement appris la leçon de ses amis africains !

Ainsi donc, les tromperies de M. Hollande ne datent pas d’hier. Selon le journal « Le Parisien » reprenant les révélations du magazine  « Closer »  :  « ils seraient ensemble depuis…deux ans !... loin d’être une passade ou une aventure de fraîche date, l’histoire entre le Président et l’actrice aurait démarré avant l’élection présidentielle, alors que l’ex-femme du Président, Ségolène Royal, les aurait présentés pendant la campagne de 2012. » Selon « Sudinfo.be,  ils avaient même un appartement près de l’Elysée, et passaient leurs week-ends ensemble dans le Sud, à Mougins…

Tout le récit de cette liaison de la honte, faite de ruptures et de réconciliations se trouverait dans différentes parutions du magazine « Closer ».

1601827192_B971813665Z.1_20140117120736_000_G1C1PTUAF.1-0.jpg

Une trahison de longue date:au 3ème rang Julie

Hélas, Valérie n’est ni Hilary, ni Danielle, ni Anne

Hilary Clinton avait accueilli avec une maîtrise de soi inégalée la trahison amoureuse de Bill. Danielle Mitterand avait surpris par son calme et sa sérénité, du moins en public. Anne Sinclair, quant à elle, s’était montrée une vraie Maîtresse-Dame en épaulant son pervers de mari jusqu’au bout. Valérie n’a pas eu l’étoffe des ces trois  dames trahies et humiliées par la délinquance sexuelle de leur conjoint. Et pour cause !

C’est que Valérie se trouvait dans une situation de fragilité affective à laquelle elle faisait face depuis un bon moment. Car, bien que François ait choisi Valérie pour fêter sa victoire aux élections présidentielles de 2012, et présenter Valérie à la France entière comme étant la Première Dame, le couple traversait déjà quelques difficultés que Valérie avait peut-être mises sur le compte de toutes les difficultés de couple. Voici ce qu’en dit Sudinfo.be : « … Valérie s’accroche, bien décidée à reconquérir son homme…elle remporte la première manche : François et Julie font un break. Cet été là, le couple Trierweiler/Hollande passe ses vacances en amoureux, à Brégançon. Ce seront les dernières. L’été suivant, Valérie prend l’avion pour la Grèce, seule. Le nez rivé sur son téléphone, elle espère que François la rejoindra…Il s’est réfugié à Tulle, où il assiste à un concert d’Olivia Ruiz, une amie de Julie. Le lendemain, le « couple » (François/Julie) fait son marché, à la vue de tous… »

lsyAc-d2y-150x100.jpg

François et Julie: le sourire de la trahison

Rien de plus pour briser une femme ! Et cette longue agonie a failli simplement emporter Valérie qui s’est retrouvé hospitalisée à la Pitié Salpetrière (Paris XIIIe).

On gagne comme on peut !

Il faut croire que ceux qui trahissent leur femme ou leur compagne ont toujours un dérèglement dans leur vie personnelle ! DSK est malade, c’est bien connu de tous. Pour les autres Présidents Français, voici ce que Skynet écrit : « L’ancien président français François Mitterrand n’avait pas une vie aussi dissolue que celle de Silvio Berlusconi mais il menait une double vie avec sa maîtresse Anne Pingeot. L’existence de Mazarine, la fille issue de ce couple adultérin, avait été tenue secrète jusqu’à ce que Paris Match révèle son existence en 1994. Mitterrand avait réagi en disant : « Et alors ? » François Mitterrand était connu pour apprécier les belles femmes. Son successeur Jacques Chirac est également connu pour avoir eu de nombreuses maîtresses mais cela n’a jamais mis sa carrière politique en danger. Dans le microcosme parisien, on appelait Jacques Chirac « 5 minutes douche comprise ».

François Hollande semble avoir raté le pari fait avec les français. Tous les médias français étaient unanimes : l’homme a déçu. Ce scandale sexuel qui vient d’éclater, avec comme cerise sur le gâteau, la grossesse de Julie révélée aujourd’hui même sur yahoo.fr  vient confirmer le présupposé selon lequel les nuls sur bien des plans trouvent souvent leur vengeance sur le plan sexuel. Car voici Hollande, vieux pépère qui engrosse une fille qui aurait dû être la femme de son fils. Il sera à nouveau Père à l’âge où les hommes normaux connaissent le bonheur d’être grand-père ! Pourquoi avoir d’abord choisi Valérie si c’était pour la trahir deux ans après ? Pourquoi ne pas avoir « négocié » avec elle avant l’éclatement du scandale ? Pourquoi ne pas avoir préparé une sortie honorable pour celle qu’il a présentée aux Français comme Première Dame ?

Dans tous les cas, Valérie a mal, certes. Elle est malade aujourd’hui, c’est vrai. Le choc a du être terrible pour elle. L’impact de ce choc ira croissant dans les jours qui viennent. C’est évident et inévitable, surtout avec la succession des révélations sur la relation François/Julie. Mais la honte et le déshonneur retomberont sur François Hollande seul, irresponsable, traitre affectif, amoureux certes mais instable. Car, quand on est un homme public, un homme politique et de surcroît un Président de la République, il faut savoir garder sa braguette bien fermée et bien en place. C’est le moins que l’on puisse dire !

Valérie, tiens bon ! Fallait même pas le laisser se rendre à ton chevet !

LLK



17/01/2014
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres