Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

CUBA ET L'AFRIQUE: UNE LONGUE HISTOIRE DE FRATERNELLE COOPERATION 2: La Ciudad de la Havana

Ville et province à la fois, La Havane (officiellement nommée Ciudad de La Habana) est la plus grande ville des Caraïbes avec ses 2,5 millions d’habitants auxquels s’ajoutent quelques plus de 3,5 millions d’habitants de toute l’agglomération. Comme Bruxelles, la ville de la Havane est aussi une province. Un décret royal datant de 1634 (sous le règne du roi Philippe II d’Espagne) désigne la Ciudad de la Habana comme « Clé du Nouveau Monde et Rempart des Caraïbes »/ « Rempart des Indes occidentales ».

Quand on demande aux Cubains, l’origine ou l’explication du mot Habana, la réponse est toujours la même : il s’agit du prénom de la fille du cacique taïno Habaguanex qui régnait dans la zone avant l’arrivée des conquistadors. L’histoire dit aussi que les premiers colons espagnols sont arrivés à Cuba à partir de l’île d’Hispagnola (divisée en Haïti et République Dominicaine) dans les années 1510.

L’île de Cuba étant peu pourvue en or, argent et pierres précieuses, elle rapporta peu de richesses aux conquistadors qui se tournèrent vers le Mexique et l’Amérique du Sud attirés par « l’Eldorado » et les fameuses « cités d’or ».

La Havane était à l’origine, un port de commerce, fragile, subissant des attaquas récurrents de boucaniers, pirates et corsaires. Le ville de La Havane fut brûlée, pillée et détruite plusieurs fois ce qui poussa le royaume d’Espagne à ériger des forteresses dans les grandes villes pour contrer les actions des pirates et exercer un contrôle sur le commerce, limitant ainsi la contrebande.

Aujourd’hui encore, l’histoire et l’héritage cubaine et de la culture universelle peuvent être appréciés dans un grand nombre de musées fréquentées quotidiennement par des Cubains mais aussi par de nombreux étrangers attirés de par le monde par Cuba et la Havane.

L’université de La Havane, fondée le 21 septembre 1728 par la congrégation des frères dominicaines de l’ordre des Prêcheurs est la plus ancienne université de Cuba et l’une des plus anciennes d’Amérique.

Cette université marquera d’un sceau indélébile des milliers de cadres africaines au lendemain des indépendances africaines, dans divers domaines, notamment sont ceux de la médecine, de la santé et de l'agriculture.

 

Nyélénga (à suivre)



29/10/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres