Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Depuis Pointe-à-Pitre

Bonjour,

Je suis en escale à l'aéroport Pôle Caraïbes de Pointe-à-Pitre. J'ai profité de ma carte Flying Blue pour accéder au Salon malgré mon billet Economy Class. Car, moi je voyage en classe économique: qui est fou pour payer trois fois cher, partir en même temps et arriver en même temps?

Bref!

Il se trouve que depuis mon entrée dans ce Salon, il y a un grand Monsieur (de taille), qui a décidé que tout le monde doit savoir qu'il est Consultant International, qu'il est bien marié et que sa femme l'adore. Je n'ai jamais compris pourquoi les gens aiment ces moyens de communication qui ne coûtent presque rien. Aujourd'hui je le sais. Monsieur (qui a un accent camerounais et donc qui doit être camerounais; je le dis avec certitude parce que je sais différencier les Africains en fonction de leur accent) a décidé que tout le Salon Air France devait connaître sa vie privée et professionnelle.  Pendant que moi je sirote mon verre de rhum Marie Galante (les bouteilles de Barbancourt ont été mises en soute, je ne peux les récupérer qu'à mon arrivée à Paris!), Monsieur l'Expert s'est mis sur Skype, a d'abord appelé sa femme qui braillait de derrière l'écran comme si son Expert de mari était sourd. Donc dans ce Salon presque vide il y a deux types et moi condamnés à entendre les conneries de notre expert. 

"- Mais tu sais chérie que c'est le travail qui fait ça!

- Mais tu sais ma chérie que pour bien vivre il faut que je me plie en quatre!

- Mais tu sais chérie, cela ne va durer que deux jours de plus; demain matin j'arrive à Paris, je continue sur Addis-Abéba et Nairobi; tu me verras dans deux ou trois jours! Mais oui chérie, je t'aime comme mes enfants je les aime aussi...

"Dis-moi le jour de mon arrivée, qu'est ce que tu as prévu comme repas? On invite X à la maison ou bien on les emmène au restaurant? Tu sais le restaurant qui est au bord de la mer.....

Ok je t'aime ma chérie. Je t'adore ma puce. Je t'appelle demain en arrivant à Paris; il faut quand même mettre ton réveil pour que le téléphone ne réveille pas les enfants...."

Puis il passe un autre appel; cette fois-ci j'imagine que c'est un collègue. Il parle du projet qu'il a rédigé, du budget; "ah non c'est du fric tu sais! il faut garder le budget tel quel! Moi je l'ai prévu ainsi parce que blablabla. D'accord dis-lui que s'il me produit un bon rapport cette fois et s'il n'est pas trop gourmand, je peux lui trouver une consultation à Haïti".

 

Là mon coeur a fait "Boum". Je me suis dit: "Mamie on y va, tu ne vas pas laisser passer ça quand même!"

Et j'ai foncé:

"Monsieur, nous sommes dans le Salon VIP d'un aéroport international. Nous tous là, on n'a pas envie d'entendre vos conversations privées. Si ça ne vous dérange pas, vous n'avez qu'à aller vous enfermer dans les toilettes et continuer votre conversation à huis clos dans les WC, c'est plus intime! Et en plus, vous savez, il est interdit de parler d'Haïti dans les lieux publics comme ça parce que les charognards guettent toujours! Vous n'avez pas vu le film de Raoul Pecq ou quoi?"

Lui :- "Vous êtes haïtienne?"

Moi: - "Ca ne se voit pas non?"

Lui: - "Non pas du tout, je vous aurais prise pour une Sénégalaise"

Moi: -" Où est donc la différence?"

Lui: - "Hum, je ne sais pas, mais quelque chose me le dit"

La voix de son camarade beugle sur Skype: "Allo! Allo!"

Moi je hurle: "Vous ne pouvez pas couper cette histoire là non! On est dans un Salon privé ici!"

Lui: -" Mais calmez-vous donc bonne mère"

Moi: - "Quoi? je suis ta mère?"

Lui: - "Ben, vous lui ressemblez un peu parce que ma mère se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas!"

Moi: "Et ta femme, elle se mêle de quoi? Tu fermes cet ordinateur ou tu vas continuer ta conversation dans les toilettes. Et tu ne parles plus d'Haïti. Mouf!"

Lui: "Tu as dit 'Mouf"! Donc tu es Camerounaise! Hé Kié!!!!!! (exclamation typiquement camerounaise) , voilà maintenant des Camerounaises qui se font passer pour des Haïtiennes!"

Moi: "Ah vas là-bas! Et puis ça fait quoi? Je suis Camerounaise, Sénégalaise, Haïtienne, où est ton problème?"

Et, comme par miracle, il y a eu COUPURE d'ELECTRICITE!!!!! Le temps que l'aéroport passe à la génératrice (incroyable car la Guadeloupe est la France non?), son skype s'éest déconnecté et je suis revenue m'installer à ma table pour continuer de siroter mon verre de rhum.

Il m'a jeté un regard noir! Et est sorti du Salon. Je suis sûre qu'il doit se dire qu'il a croisé une vraie Zombie!

Bien à vous!

LLK



23/11/2013
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres