Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Extraits de « Il suffit de… » de Marie José Lallart

Il suffit de

Prendre une pierre d’ambre

De la tenir devant le soleil

De regarder le monde qui jaillit alors,

Mais il suffit surtout que la lumière inonde l’espace.

 

Il suffit de

Sentir tout ce que nous avons vécu,

Bonheurs

Ou douleurs illusoires ou éphémères

De les faire éclater et scintiller dans l’air moiré du ciel

Mais il suffit surtout de saisir ces parcelles échues dans nos âmes.

 

Il suffit de

Courir dans les prés

De cueillir la fleur bleue

De rire devant l’oiseau transparent

Mais il suffit surtout de mettre ton cœur face au soleil.

 

De Marie José Lallart parus aux Editions L'Harmattan

 

Marie José Lallart-Arnaud, ma sœur, mon amie, est une ancienne fonctionnaire internationale de l’UNESCO qui, depuis des années, a choisi le sport, notamment le football comme portée d’entrée pour aider à la scolarisation et à la formation des enfants démunis dans le monde. Directrice de l’ONG « Les écoles de l’espoir » , cette parisienne au grand cœur a sillonné nombre de pays, souvent accompagnée de sportifs de renom pour apporter l’espoir aux enfants dont l’horizon de vie semblait bouché.

Trimbalant « son cœur face au soleil », Marie José a construit des écoles et des centres de formation professionnelle à Kankan en Guinée, au Niger, au Laos, dans la commune de la Croix de bouquets – Port-au-Prince en Haïti, dans la favela de Titanzhino au Brésil, etc. Au Burundi et République Démocratique du Congo, l’ONG de Marie José « Les écoles de l’espoir » soutient les enfants atteints d’albinisme et les filles et femmes victimes des violences sexuelles.

Ce matin, je nous revois, toi devant, moi te suivant, sur les quais au sous-sol de l’UNESCO à la recherche d’un emplacement pour stocker ce que certains de nos collègues désignaient ironiquement par « les cartons de Mme Lallart ».

1908327_10152470364948713_606917641052219687_n.jpg

Bravo Marie Jo, car ta passion pour ces « cartons » remplis de matériel sportif ont fini par faire de toi un Soldat de la Paix par l’ONU et un Chevalier de l’Ordre de la légion d’honneur !

Nyélénga



23/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 403 autres membres