Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Le Nigéria ouvre le bal

Le Nigéria vient de se donner un nouveau président en la personne de Muhammadu Buhari. La chance n’a pas été du côté de Goodluck Jonathan qui doit certainement se demander pourquoi il porte ce prénom de Goodluck ! Mais soyons fair  avec Jonathan qui, bon perdant, s’est empressé d’appeler son challenger pour le féliciter! Comme s’il n’attendait que ça (impatiemment !!!!) pour se sortir du cauchemar Boko Haram ! Sans aucun doute, il souffle enfin de ne plus avoir à se gratter la tête pour chercher comment trouver les bons termes pour des promesses jamais tenues de venir à bout de Boko Haram. Il s’est incliné avec  élégance devant la volonté des électeurs Nigérians, passant la pomme chaude des ennemis de l’éducation  (Boko Haram) dans les mains de celui qui désormais sera appelé Mister Président ! Par cette transition, le Nigéria vient de confirmer sa position de géant de l’Afrique, sur le plan de la démocratie comme sur celui de la population (180 millions d’habitants !) Jonathan qui avait troqué son chapeau d’Igwé contre une chéchia peut maintenant profiter de tout le magot amassé dans un pays corrompu depuis les basfonds des banlieues de Lagos et d’Abuja  jusque dans les poussières sahéliennes de Kano et au-delà.

Cependant la tâche sera un peu plus facile pour le président Buhari, très connu pour sa poigne de fer  et ses envolées anti-corruption, car Goodluck voyant sa côte de popularité s'embourber dans le bourbier  bokoharamien, avait, dans un élan de survie fait appel, dans les six derniers mois, aux armées des pays voisins du Nigéria pour bouter Boko Haram hors des villages et villes qu'il occupait. Les regards du monde entier sont aujourd’hui tournés vers lui : négociera-t-il avec Boko Haram ou utilisera-t-il sa poigne de fer ? L’avenir ne tardera pas à nous le dire !

Dans tous les cas, souhaitons à Jonathan comme à Buhari : Good luck ! Bonne Chance ! Et nous, nous attendons qu'on ramène nos 270 filles à la maison (Bring Back Our Girls!!!)

 

Au suivant !

Selon une liste établie par Régis Marzin en novembre 2014, 8 pays africains devraient organiser des élections présidentielles ou des présidentielles et des législatives au cours de cette année 2015: le Togo (présidentielle) ; le Soudan (présidentielle et législatives) ; le Burundi (présidentielle puis législatives) ; la Tanzanie (présidentielle et législatives) ; la Côte-d’Ivoire (présidentielle) ; la Guinée-Conakry (Présidentielle) ; le Burkina Faso (présidentielle et législatives) ; la République Centrafricaine ( ?) (Présidentielle et législatives).

Après ce coup d’envoi du Nigéria, il ne nous reste plus qu’à suivre les matchs que nous réservent les autres pays. Ainsi, à la fin de l’année 2015, nous connaîtrons la profondeur de la démocratie en Afrique !

LLK



01/04/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 403 autres membres