Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Lire « Sirène des sables » : anthologie de nouvelles.

Connue dans le panthéon vodou comme l’esprit des sources et des rivières, la Sirène est l’esprit du bien-être, possédant toutes les richesses des océans.

Reine des fleuves et des mers, des lacs, des rivières et des marigots, elle gouverne aussi les chutes d’eau sur les rochers desquelles elle aime s’installer pour se mirer tout en brossant ses longs cheveux.

Toujours dans le vodou, on dit que les chants les plus populaires de la sirène relèvent du rite Kongo. Pas étonnant quand on sait que Congo renvoie avant tout au deuxième fleuve le plus puissant au monde en débit.

Mais quand la Sirène quitte son habitat naturel pour s’installer dans les sables, on pense tout de suite aux déserts du Sahara ou du Kalahari. On pense aux torrents souterrains qui jaillissent des roches du désert pendant la saison de l’hivernage. On pense au duvet de verdure qui recouvre les vastes espaces du Sahel ou qui se love entre deux dunes.

Quand les sirènes quittent les eaux pour élire domicile dans les sables, tout devient féérique, magique et…sorcier !

Et, quand on touche à la sorcellerie, on est enchaîné, attaché, impuissant… D’où cette difficulté indépassable, insurmontable de vouloir présenter un livre qui ne se présente pas, qui parle de lui –même, qui se présente lui-même, qui se mire lui-même comme se mire la sirène dans le miroir liquide des eaux ou des sables mouvants à l’instar des dunes du Sahara qui se déplace nuitamment.

L’anthologie de nouvelles « Sirène de sables » ne se résume pas, ne se présente pas, ne se commente pas. Il se lit, assis sur une « dodine » (rocking chair), face à la mer de corail ou à un océan de dunes, les yeux mi-clos en se laissant bercer ou masser les épaules et la nuque par : Lydia Evoni, Assia-Printemps Gibirila, Liss Kihindou, Binéka Danièle Lissouba, Evelyne Mankou, Pénélope –Natacha Mavoungou-Pemba, Marie-Françoise Moulady Ibovi, Gilda Rosemonde Moutsara-Gambou, Huguette Nganga Massanga, Jussie Nsana, Marie-Léontine Tshibinda.

 

Nyélénga

 



13/05/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 403 autres membres