Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

MA RELIGION?

Ne me demandez pas quelle est ma religion ; je crois simplement en Dieu, au Créateur, au Maître des Destinées, au Maître des Mondes et à ses différentes manifestations sous tous les cieux.

Africaine et fière de ce que je suis, petite fille d’un grand Nganga, je suis de toutes croyances traditionnelles de mes Ancêtres  depuis  l’Egypte ancienne, croyances qui se résument en un seul mot générique : Vodou. Cette généricité des croyances traditionnelles de mes Ancêtres, je l’ai apprise en Haïti. Je suis donc et avant tout une Africaine donc une Vodouisante.

J’ai été baptisée dans la religion catholique par mes parents. Du coup je suis chrétienne.

J’ai vécu plusieurs années dans un pays à majorité musulmane et j’ai visité de nombreux pays musulmans, ce qui m’a permis de découvrir le Coran et les valeurs de cette religion, y compris la beauté du Soufisme, branche ésotérique de l’islam. Du coup, je me sens aussi musulmane.

J’ai lu la Torah, je me suis instruite sur la Kabbale en lisant le Zohar, le Ari, le Baal Hasoulam et je me sens juive.

J’ai étudié la Bhagavad Gita, lu la collection des Yoga de Sri Aurobindo, et bien d’autres écrits des Upanisads, du Bouddhisme, de l’Hindouisme. J’ai étudié l’anthropologie religieuse, les religions comparées de l’Orient et de l’Occident. Je me suis régalée en étudiant les Accords Toltèques. Je sympathise avec la Foi Bahaïe.

J’ai été Rose-Croix, je suis Franc-maçonne et je ne m’en cache point.

Mais de toutes ces croyances, de toutes ces religions que je respecte toutes, celle que je porte dans mon sang, dans mes veines est la religion, la foi, la croyance Vodou. Non pas telle que caricaturée par Hollywood, ou diabolisée par toutes les autres religions, mais le Vodou tolérant de mes Ancêtres, celui qui a traversé le temps et l’espace pour me rattraper dans un âge avancé, et me faire découvrir la Gloire de Celui qui se manifeste à tous les peuples, en des temps divers, selon leur culture, leur environnement de vie, leur civilisation, et que tous les peuples honorent selon ces mêmes paramètres. Mon éthique en matière de foi, de croyance et de religion se résume en ces quelques mots : « La plus grand tolérance dans la plus stricte indépendance ».

Comme le monde serait meilleur si chacun pouvait vivre sa Foi en toute liberté sans contraindre les autres  à y adhérer !

LLK



19/02/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres