Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Nouvel an … tout a repris…

1er janvier 2017 ! Le jour s’est levé comme d’habitude nous trouvant un peu groggy, un peu lourds pour nous être empiffrés de toutes sortes de mets en pensant à feu Eboa Lotin, qui dans son humour acide chantait : « …tu as faim…et ton estomac ne peut contenir un poulet entier… »

On a fait la fête ! On a dansé ! On a bu ! À minuit on s’est embrassés ! On a échangé les vœux ! On a peut-être oublié nos peines ! On n’a sûrement pas pensé à ceux qui ne fêtaient pas, ceux qui grelotaient de froid dans les rues , ceux qui se tassaient dans des abris de fortune espérant échapper aux bombes, et ceux qui là-bas dans le Pool de mon pays natal tentaient de se dissimuler dans les sous-bois, dans le creux des arbres de la forêt, dans les hautes herbes…Survivre !

2 janvier ! Et la vie a repris son cours ! Avec son lot de misères…

Les désastres aussi…

La mort aussi…

Les peurs aussi…

Et là-bas au Chili, mes amis pansent les plaies de leur peuple meurtri! Encore une fois !

 

Nyélénga

 

 



03/01/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres