Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Platon à l'honneur pour mon humeur ce week end

Platon dit: 

Ce n’est pas de vivre selon la science qui procure le bonheur; ni même de réunir toutes les sciences à la fois, mais de posséder la seule science du bien et du mal”. Mais la connaissance du bien et du mal peut être à l'origine de grandes souffrances pour l'être humain. Parfois, il vaudrait mieux ne pas co-naître!

 

Platon dit:

 “L’âme ne raisonne jamais mieux que quand elle s’isole le plus complètement en elle-même, en envoyant promener le corps”. Hélas, le corps ne se laisse pas faire si facilement. Ne serait-ce pas plutôt lui qui se débarrasse de l'âme? 

 

Platon dit:

Apprendre, c’est se ressouvenir de ce que l’on avait oublié”. On apprend, on oublie, on se souvient, on se ressouvient, ainsi se construit l'expérience.

 

 “Touché par l’amour, tout homme devient poète”. La douleur fait aussi de l'humain un poète.

 

 “Chacun, parce qu’il pense, est seul  responsable  de la sagesse ou de la folie de sa vie, c’est-à-dire  de sa destinée”. C'est notre pensée qui détermine notre vie, heureuse ou malheureuse.

 

Nyélénga.



18/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres