Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Se dérouiller, booster son énergie et calmer son esprit

« Si tu ne sais pas où tu vas, retourne d’où tu viens » dit un proverbe africain. Ce matin au réveil, je me suis mise à exécuter des pas de la danse Ekongo, danse guerrière des Koyos de la Cuvette congolaise pour me dérouiller après une nuit durant laquelle le rêve m’a transportée au pays de ma naissance. Ça c’est pour le physique !

D’Ekongo, j’ai basculé sur la musique de Lénord Fortuné dit Azor, ce virtuose de la musique traditionnelle haïtienne, trop tôt disparu (à l’âge de 46 ans !). Les chants d’Azor, chanteur et tambourineur avec son groupe « Racine Mapou » ont boosté en moi l’énergie dont j’ai besoin pour affronter une journée qui s’annonce rude.  Ça c’est pour le mental !

Et comme l’excès d’énergie peut produire l’inverse de l’effet escompté (suractivité), la guitare de Bemol Telfort s’est chargée de me ramener dans le juste milieu. Après quoi, mon mental s’est discipliné grâce au mantra tibétain « Om Mani Padme Om » ! Et ça c’est pour l’intellect !

Par conséquent, la journée sera dense et productive. 



20/01/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres