Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Vomissures

Ils se bousculaient

De tous leurs coudes

Tenant fébrilement les mains

De leurs maîtres

Se tordant le cou

Pour que soient vus leurs visages

Sur les écrans du monde.

Aujourd’hui terrés

Dans leur palais de marbre

Ils n’osent plus se montrer

Tournant le dos

A la tragédie des leurs

Paris n’est pas Garissa

Mais voyons !

Et demain

Constipés dans leurs costumes

Achetés aux Champs Elysées

Ou drapés dans leurs boubous flamboyants

Sortis tout droit

De Dubaï et de Hong Kong

Ils oseront sur la tribune

D’une Union fantôme

Prononcer des paroles infâmes

Au nom des peuples qu’ils piétinent.

L’honneur a déserté leur cœur

L’indignité a pris la place

Mon estomac de dégoût se dénoue

Pour cracher sur leur visage

Les vomissures

De mon indignation.

 

5 avril 2015



14/04/2015
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 401 autres membres