Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Qui vient de loin (Ewur'osiga). Le Blog d'Alfoncine N. Bouya

Woukoukou pour Rachel Beauvoir-Dominique

Woukoukou !

Cri qui concentre et condense toute la douleur ressentie dans les tréfonds de notre être !

Woukoukou ! Ce cri de douleur retentit de morne en morne, de ravine en ravine, de plaine en plaine, de vallée en vallée !

Woukoukou ! Quand le cœur brûle, quand les lèvres s’étouffent, quand les yeux se transforment en rivières, quand l’esprit refuse d’y croire !

Woukoukou pour Rachel Beauvoir-Dominique, jeune palmier royal, témoignage de la vie, de la douceur, de la grandeur, surplombant Lakou Beauvoir !

Woukoukou ! le palmier royal s’est couché là-bas à Mariani, face à l’entrée principale du Lakou Beauvoir !

Woukoukou ! Tous les arbres, les plantes, les fleurs de cette cour si familiale, si accueillante pour nous autres qui venions d’au-delà des Océans, d’horizons épars y trouver refuge, cette luxuriante végétation,ô Rachel, s’incline à ton passage ! Les fleurs du Lakou ont refermé leurs pétales.

Rachel, ton départ nous rend quatre fois orphelins et orphelines ! D’abord Estelle, puis Elisabeth, puis Max et maintenant toi ! Tu enjambes les eaux primordiales pour les rejoindre !

Rachel, nos yeux pleurent, nos cœurs refusent de croire que tu sois vraiment partie ! Rachel, nos cœurs, nos esprits, nos pensées attachés à Lakou Beauvoir se sentent si vides, vides d’Estelle, d’Elisabeth, vides de Max, vides de toi, vides de cette sève qu’en nous vous aviez enfouis !

Le portail du péristyle de Mariani s’est refermé devant nos pas, faisant de nous des sans-abris !

En rejoignant tes parents,  ta famille, vous reconstituez tous réunis l’originelle Trinité de la Mère, du Père et de l’Enfant ! Es-tu partie les rejoindre pour rétablir l’équilibre originel là-bas sous les eaux des origines, là-bas en terre de Ginen?

Dire que nous devons l’accepter ? Accepter l’inéluctable !

Faut-il croire qu’ici s’arrête notre chemin, que la flamme de notre foyer initiatique s’est à jamais éteinte ?

Ici se referme le sentier que Max m’avait à peine appris à débroussailler ! Avec toi à ses côtés, avec toi à mes côtés !

Rachel, déjà les hautes herbes me barrent le chemin, nous barrent le chemin ! Sans toi à nos côtés, saurons-nous les écarter ?

Woukoukou !!!! L’intense, l’insupportable douleur !

Adieu Rachel Adieu notre Sœur ! Adieu notre Nièce ! Adieu notre Amie ! Adieu Marraine !

Adieu Grande Reine du Lakou Beauvoir !

Zoklimo en a décidé ainsi ! Qu’Agwe et Imamu te mènent là où il faut ! Que Baron te conduise ! Que Badagri te protège ! Mais rien, oui rien ne peut adoucir notre douleur !

Que la Paix t’accompagne dans le pays originel, où te reçoivent Estelle, Elisabeth et Max pour rétablir avec eux, tous réunis, l’équilibre originel qui nous soutiendra et nous donnera, à nous qui avions reçu votre amour, un brin d’étincelles de vous, nous qui restons, la force de continuer!

Woukoukou !!! Woukoukou !!!Woukoukou !!!

 

Nyelenga

 



09/01/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 388 autres membres